Tri des matériaux ou capture du carbone ? Une comparaison de rentabilité pour réduire les émissions de GES provenant de l’incinération

14 Fév 2024

Les municipalités cherchent à réduire la génération de déchets et à augmenter les taux de recyclage afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les matériaux qui échappent au recyclage sont généralement mis en décharge ou incinérés.

L’étude de Zero Waste Europe, publiée en janvier 2024, compare l’efficacité économique entre le tri des déchets mélangés restants après la collecte séparée et la capture du CO2 des gaz de combustion de l’incinérateur pour un stockage souterrain (CCS).

Elle a conclu que la méthode la plus rentable pour réaliser des réductions systémiques des émissions de CO2 est le système de tri. La méthode la moins rentable pour réduire le CO2 est le CCS. Combiner les deux permettrait d’obtenir la plus grande réduction globale et de réduire le coût moyen de la réduction à environ la moitié du coût de réalisation de la réduction par le seul CCS.

Le coût inférieur de la réduction de CO2 provenant du tri des déchets mélangés restants aide à atténuer partiellement les coûts beaucoup plus élevés de CCS. La combinaison des technologies (incinération + tri des déchets mélangés restants + CCS) offre un moyen d’atteindre les niveaux les plus élevés de réduction à un coût moyen par unité de réduction de CO2 inférieur à celui de CCS seul. Il est important de noter que l’application de CCS serait compatible avec le tri des déchets mélangés restants et compléterait son effet. Le tri des déchets mélangés restants peut être mis en œuvre dans des endroits où il pourrait être difficile d’appliquer CCS (il peut, dans une certaine mesure, être séparé spatialement de l’installation d’incinération). Il peut également être mis en œuvre relativement rapidement et avec des besoins en capital plus faibles.

Les principales conclusions de cette étude se concentrent sur les installations produisant uniquement de l’électricité, avec un accent principal sur une installation traitant 200 000 tonnes de déchets par an. Cette échelle correspond à la taille moyenne des installations de l’UE principalement dédiées à l’incinération des déchets. Des modèles économiques ont également été développés pour des installations de taille plus petite (100 kt) et plus grande (300 kt).

Zero Waste Europe est le réseau européen de communautés, de leaders locaux, d’experts et d’agents du changement travaillant à l’élimination des déchets dans notre société. Il plaide en faveur de systèmes durables et de la refonte de la relation humaine avec les ressources afin d’accélérer une transition juste vers zéro déchet au bénéfice des personnes et de la planète.

Crédit photo: ©  Photo de Karsten Füllhaas sur Unsplash

Flux RSS des actualités

Partagez cette actualité

Les autres actualités

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Le rapport se penchera sur les incidences à long terme et les effets en matière de durabilité des programmes “Droits, égalité et citoyenneté” et “L’Europe pour les citoyens” mis en œuvre sur la période de programmation 2014-2020. Ce dernier évaluera également les réalisations préliminaires du programme “Citoyens, égalité, droits et valeurs” du cadre financier pluriannuel actuel (2021-2027)