Gestion interactive du carbone industriel : un nouvel outil pour découvrir les projets financés par l’UE dans le secteur du CCUS

14 Fév 2024

L’objectif de l’UE d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050 repose, entre autres mesures, sur les investissements dans les technologies de gestion du carbone industriel (ICM), qui comprennent la capture, l’utilisation et le stockage du dioxyde de carbone (CCUS).

Le rôle des solutions ICM est en outre souligné par la récente stratégie de la Commission européenne “Vers une gestion ambitieuse du carbone industriel pour l’UE“, qui prévoit le travail à réaliser aussi bien par la Commission que par les États-membres en vue d’inciter au déploiement des technologies et infrastructures ICM. Selon les objectifs climatiques de l’UE, au moins 50 millions de tonnes de CO2 par an (Mt/an) devront être capturées d’ici 2030, environ 280 Mt/an d’ici 2040 et jusqu’à 450 Mt/an d’ici 2050.

L’élan en faveur du soutien à l’investissement dans la recherche et le déploiement du CCUS a considérablement augmenté ces dernières années. Depuis 2018, la European Climate, Infrastructure and Environment Executive Agency (CINEA) a constitué un portefeuille de 84 projets couvrant une contribution de l’UE de 2,3 milliards d’euros sous forme de subventions et impliquant 534 bénéficiaires de 42 pays à travers la chaîne de valeur du CCUS. Ces projets sont financés par trois programmes de l’UE : le mécanisme pour l’interconnexion en Europe dans le secteur de l’énergie (CEF-Énergie), le Fonds pour l’innovation (IF) et Horizon Europe (Climat et Énergie).

Afin d’illustrer le soutien conjoint de l’UE à la gestion du carbone industriel et les synergies entre les programmes que la CINEA gère, l’Agence a lancé un nouvel outil numérique qui permet aux utilisateurs de découvrir de manière interactive comment le financement de l’UE est réparti dans le secteur du CCUS, quels projets ont reçu un soutien et comment ces projets contribuent à stimuler l’innovation européenne dans le domaine des technologies propres, à mettre en œuvre des solutions respectueuses du climat et à améliorer l’environnement et la vie des citoyens de l’UE.

En Wallonie, trois projets de la gestion du carbone industriel ont été retenus par les financements européens (Fonds pour l’Innovation) : GO4ZERO (Mons), COLUMBUS (Charleroi), et CO2ncrEAT (Hermalle).

Un premier prototype de l’outil a été publié en novembre 2023 à l’occasion de la 4ème conférence des Journées de l’énergie des Projets d’intérêt commun à Bruxelles, et en même temps que l’annonce par la Commission de la nouvelle liste des “Projets d’intérêt commun” dans le cadre du règlement révisé sur les infrastructures énergétiques transeuropéennes (TEN-E), accordant des droits et un accès à un financement public, entre autres, à quatorze réseaux transfrontaliers de CO2 en Europe.

Voir la carte intéractive des projets d’intérêt commun en UE

En Wallonie, le contact pour les programmes IF et HE est le NCP Wallonie, et pour le programme CEF-Energie, le SPF Economie

Fiche de financement européen: Connecting Europe Facility (CEF)

Crédit photo: Photo de Marcin Jozwiak sur Unsplash

Flux RSS des actualités

Partagez cette actualité

Les autres actualités

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Le rapport se penchera sur les incidences à long terme et les effets en matière de durabilité des programmes “Droits, égalité et citoyenneté” et “L’Europe pour les citoyens” mis en œuvre sur la période de programmation 2014-2020. Ce dernier évaluera également les réalisations préliminaires du programme “Citoyens, égalité, droits et valeurs” du cadre financier pluriannuel actuel (2021-2027)