De chômage de longue durée à l’implication communautaire : la “conciergerie sociale” à Liège

19 Avr 2024

A Liège, une solution innovante pour lutter contre le chômage de longue durée a été lancée : la « conciergerie sociale » ou le « centre de soutien social ». Inspirée par des modèles similaires en France, en Autriche et aux Pays-Bas – connus sous le nom de « territoires zéro chômage de longue durée » – cette initiative fait partie de 17 projets stratégiques similaires en Wallonie soutenus par le Fonds Social Européen + (FSE+).

 

Bonne pratique

L’approche repose sur trois idées clés : 1. Chacun a le potentiel de contribuer à la société, 2. Il n’y a pas de pénurie de travail, mais d’emploi : de nombreux besoins sociétaux restent insatisfaits, 3. Investir des fonds dans la création d’emplois significatifs est plus bénéfique que de les utiliser pour payer des allocations de chômage.

Un montant total combiné de 104 millions d’euros a été consacré au financement de ces projets, avec une répartition égale entre le Gouvernement wallon et le FSE+.

 

Comment fonctionnent les “territoires zéro chômage de longue durée” ?

Les “zones à zéro chômage de longue durée” se concentrent sur l’identification des besoins non-satisfaits de la communauté et la création d’emplois pour les adresser. Cela profite à tous en fournissant des services essentiels à un coût abordable pour la communauté locale et offrant un emploi aux personnes qui sont au chômage depuis longtemps. Ces emplois, qui comprennent des tâches telles que des travaux électriques de base, la plomberie, le déménagement et l’assemblage d’objets, sont pris en charge par ceux qui sont ouverts à cette nouvelle opportunité. La participation est volontaire, et les emplois sont assortis aux compétences et aux intérêts des personnes, avec une formation initiale fournie. L’objectif principal est d’aider les gens à se sentir partie intégrante de la société en les impliquant dans le travail et en augmentant leurs liens sociaux, notamment dans les zones souvent défavorisées. Il existe également une opportunité de formation plus complète pour les participants intéressés.

Un aspect clé de ce modèle est son approche de base. Il donne du pouvoir aux entités locales telles que les autorités, les associations, les entreprises et les résidents pour décider de l’utilisation des ressources, renforçant ainsi la cohésion sociale et encourageant la participation active de la communauté.

 

L’importance de la “conciergerie sociale”

Christie Morreale, Ministre wallonne de l’Emploi, de la Formation, de l’Action sociale et de l’Économie sociale, a célébré le lancement de la “conciergerie sociale” : “Le chômage est préjudiciable tant pour les individus que pour la communauté, et nous avons besoin de nouvelles solutions pour y faire face. Il est de notre devoir collectif de créer des emplois et de donner aux gens la chance de travailler.”

Pour les habitants des quartiers liégeois séléctionnés pour le projet –  Droixhe, Saint-Léonard et Sainte-Marguerite, – éloignés du marché du travail, la “conciergerie sociale” offre un nouvel espoir et plus qu’un emploi – un sentiment d’appartenance et de but. La Régie des quartiers de Liège vise à créer plus de quarante emplois d’ici 2026, comme une étape vers la lutte contre le chômage de longue durée.

Le projet montre des résultats prometteurs, avec cinq personnes déjà engagées dans un parcours vers la réintégration professionnelle et sociale.

Source: European Social Fund +

Agence FSE en Wallonie

 

Crédit photo: © Photo de Battlecreek Coffee Roasters sur Unsplash

Flux RSS des actualités

Partagez cette actualité

Les autres actualités

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Lancement d’une consultation publique sur l’évaluation des programmes CERV

Le rapport se penchera sur les incidences à long terme et les effets en matière de durabilité des programmes “Droits, égalité et citoyenneté” et “L’Europe pour les citoyens” mis en œuvre sur la période de programmation 2014-2020. Ce dernier évaluera également les réalisations préliminaires du programme “Citoyens, égalité, droits et valeurs” du cadre financier pluriannuel actuel (2021-2027)